• Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
Quai Favières Antiquités
ANTIQUITES
BROCANTE
LIBRAIRIE ANCIENNE
6 QUAI FAVIERES
03100 Montluçon
Tél : 06 88 71 45 46
Accueil > Catalogue > TABLEAUX / AQUARELLES / GRAVURES > Ricardo FLORES (1878-1918) « AU RÉGIMENT »
Ricardo FLORES (1878-1918) « AU RÉGIMENT »
Ricardo FLORES (1878-1918)
« AU RÉGIMENT »
Encre et crayon bleu, Signée en bas à gauche.
(26,5 x 22 cm visible, encadrement sous verre 41x36,5cm)
L’Assiette au Beurre « les avariés » n°207 du 18 mars 1905 reproduit p. 9 avec la légende :
« Le médecin major : Vous avez mal à la tête ?… Déculottez-vous !... »
- 290 € -

Ricardo Florez, dit « Ricardo Florès », né le 20 octobre 1878 1à Alençon et mort le 20 octobre 1918 à Rennes, est un peintre, illustrateur, caricaturiste et dessinateur humoristique français.
Biographie :
D’ascendance péruvienne par son père, Ricardo Florez entre en 1894 comme dessinateur auxiliaire dans les bureaux du génie militaire à Alençon.
Sa première caricature parait dans Le Rire en 1897, puis dans Le Frou-frou, Le Bon Vivant, L'Assiette au beurre, Le Charivari, Le Clou, Le Cri de Paris, Le Petit Bleu et Lectures pour tous.
Il illustre les œuvres de Maupassant et divers ouvrages, comme La Chanson des gueux de Jean Richepin et exécute également quelques portraits mondains.
Habitué des cabarets de Montmartre, ce sont les personnages du Paris populaire qu’il croque alors le plus volontiers.
Lorsque éclate la Première Guerre mondiale, Ricardo Florès s’enrôle aux Invalides, comme volontaire étranger, en août 1914. Servant au 103e régiment d’infanterie territoriale, il s’attache dans ce nouvel environnement aux poilus qu’il montre dans leur réalité quotidienne. Il met également en scène l’ennemi en uniforme feldgrau et coiffé du calot. Fin 1914, il publie une série de caricatures de l’armée intitulée Boches ! et sous-titrée Deutschland unter alles.
Blessé, il meurt quelques jours avant l’armistice dans un hôpital militaire d'une septicémie, sa blessure s'étant infectée.