• Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
  • Quai Favières Antiquités
Quai Favières Antiquités
ANTIQUITES
BROCANTE
LIBRAIRIE ANCIENNE
6 QUAI FAVIERES
03100 Montluçon
Tél : 06 88 71 45 46
Accueil > Catalogue > OBJETS D' ART ET DIVERS > Plâtre Patine Bronze Antique d'après ALLEGRAIN
Plâtre Patine Bronze Antique d'après ALLEGRAIN
D'après Christophe-Gabriel ALLEGRAIN (1710 – 1795)
« Baigneuse, ou Vénus au bain »
Plâtre à patine bronze antique
Édition fin XIXème / début XXème.
(quelques petits chocs et retouches de patine) Ht.77cm

- 215 € -

Sculpteur français (né à Paris le 8 octobre 1710, décédé à Paris le 17 avril 1795), fils du peintre Gabriel Allegrain, Christophe Gabriel Allegrain se forme d’abord auprès de son père. Il est agréé à l’Académie en 1748 et devient académicien en 1751. On connaît peu de ses œuvres car il a probablement travaillé dans l’atelier de son beau frère, le sculpteur Jean-Baptiste Pigalle.

"Belle, belle, sublime figure ; ils disent même la plus belle, la plus parfaite figure de femme que les modernes aient faite", s'enthousiasme Diderot au Salon de 1767, à propos de notre baigneuse. La souplesse du travail du marbre insufflait à ce nu féminin l'élasticité et la sensualité de la chair.

En 1755, avant d'accorder à Allegrain cette commande royale, le marquis de Marigny, directeur des Bâtiments du Roi, avait sollicité l'avis de Charles-Nicolas Cochin... Et si l'esquisse exposée au Salon de 1757 n'attira pas l'attention, dix ans après, le marbre fit sensation. Louis XV l'offrit en 1772 à sa favorite, Madame Du Barry, qui le plaça dans le parc du château de Louveciennes et passa commande à l'artiste de Diane surprise par Actéon, pour servir de pendant. Les deux sculptures saisies à la Révolution, sont entrées au Louvre avant 1824.